Quand faut-il s’inquiéter de la condensation des fenêtres ?

La condensation est fréquente dans les maisons où il y a trop d’humidité ou de vapeur d’eau dans l’air. Lorsque la vapeur d’eau entre en contact avec des surfaces froides, elle se transforme en gouttelettes d’eau appelées condensation. S’il est normal de voir de la condensation sur les miroirs et les fenêtres, de grandes quantités peuvent endommager votre maison.

Quand faut-il s’attendre à de la condensation ?

Lorsque le temps se refroidit, votre système de chauffage, de ventilation et de climatisation commence à éliminer l’humidité absorbée en été. Par conséquent, vous pouvez constater une augmentation de la condensation sur les fenêtres. Il est également fréquent de constater une augmentation de la condensation après l’installation de fenêtres à haut rendement énergétique, en raison du joint plus étanche qui empêche l’humidité de s’échapper.   

Facteurs contributifs 

Dans la vie de tous les jours, nous contribuons à l’humidité intérieure par des activités ménagères courantes comme cuisiner, faire la vaisselle et prendre une douche. Laver les planchers, faire le lavage et utiliser un humidificateur peuvent également augmenter le taux d’humidité dans votre maison. En particulier, tout ce qui implique de l’eau ajoute de l’humidité à l’air.  

Signes d’alerte 

Une condensation excessive sur les fenêtres est l’un des premiers signes que le taux d’humidité de votre maison est trop élevé. Lorsqu’elle s’accompagne de peinture écaillée, de givre et de taches d’humidité sur les murs et le plafond, il faut s’en inquiéter. 

Comment réduire la condensation 

Si vous constatez un niveau élevé de condensation dans votre maison, essayez de réduire l’excès d’humidité à l’aide des méthodes suivantes : 

Installez une ventilation adéquate dans la cuisine, la salle de bain et la salle de lavage. 

  • Ouvrez vos fenêtres chaque jour pendant quelques minutes.
  • Ouvrez les évents du grenier et du sous-sol. 
  • Si vous avez une cheminée, ouvrez de temps en temps les clapets. 
  • Mettez vos plantes d’intérieur dans un seul endroit et évitez de trop les arroser. 
  • Utilisez un déshumidificateur dans les zones à problèmes.
  • Contactez un entrepreneur professionnel en chauffage.